Balade à la découverte des herbes médicinales.

Balade commentée par Christelle Loneux, herboriste à Polleur.

(Organisation: Agir pour la Diversité et la Nature -Theux.)

L’utilisation d’herbes sauvages dans le passé pour se nourrir ou se soigner, est oubliée de nos jours et elles sont souvent considérées comme indésirables dans nos jardins. Beaucoup d’entre elles sont nutritives ou médicinales (utiles en cas de prévention, plus rarement en cas de crise).


La balade.

Parcours: boucle de 1 km 900 autour du village de Fays  – Difficulté: facile, à part une montée raide au début. – Non accessible aux poussettes en fin de parcours. – Durée: +/- 2h15

Départ: place du village de Fays, Fays village, commune de Theux.

IMG_20180526_091351
Présentation de la balade par Christelle Loneux sur la place de Fays

Quittons la place du coté de la route Fays village, dans le sens de la montée. Sur le côté droit, à quelques mètres à peine, à proximité d’une allée de garage:

Les 23 plantes rencontrées:

Le cerfeuil musqué (Myrrhis odorata) – fam. des Apiacées

Propriétés médicinales:

Dépurative – antispasmodique – diurétique – expectorante (bronchites, toux)

Feuilles: utilisées jadis en fumée contre l’asthme.

Graines:  (en tisanes) digestion

Nutritive:

Feuilles: crues, ciselées, pour accompagner les soupes, les salades, les omelettes.

Graines: goût anisé, aromatisent les gâteaux et les salades.

NB: Rien à avoir avec le cerfeuil sauvage (Anthriscus sylvestris) d’un intéret moindre au niveau  médicinal et nutritionnel…

Aux abords d’une ancienne laiterie en moellons,  nous découvrons:

La consoude officinale (Symphytum officinalis) – fam. des Boraginacées

Consoude-officinale-jpg

Propriétés médicinales:

Racine: (à cueillir en automne) astringente – hémostatique – anti-inflammatoire – cicatrisante – émolliente. Pour panser les plaies et consolider les fractures.

Nutritive: 

Feuilles crues: cueillies très tendres, très jeunes, coupées finement et ajoutées aux salades.

Feuilles cuites: dans les soupes (pas comme ingrédient principal), en légumes comme des épinards, en beignets .. Attention: consommer en petite quantité et de manière occasionnelle car elles peuvent causer des problèmes au foie ! –  Ne pas confondre avec la digitale qui pourrait provoquer des problèmes cardio-vasculaires.

L’alliaire officinale (Alliaria petiolata) – fam. des Brassicacées 

alliaire-officinale-jpg
photo visiflo

Propriétés médicinales:

Diurétique – anti-rhumatismale – contre l’asthme et la goutte – vitamines C – stimulante.

En cataplasme de feuilles fraîches: antiseptique.

Nutritive:

Ses jeunes feuilles ont un goût léger d’ail et peuvent être utilisées pour assaisonner une salade.

Ses fleurs peuvent être consommées en salade.

Ses graines peuvent remplacer la moutarde noire dans des sauces.

Attention, ne pas en consommer trop, elle peut provoquer des problèmes au foie.

 La berce commune (Heracleum sphondylium) – fam des Apiacées

Attention: ne pas confondre avec la berce du Caucase – (Heracleum mantegazzianum )

Propriétés médicinales: 

Hypotensive – diurétique.

Graines: avec de l’alcool dans lequel elles ont macéré: digestif.

Nutritive:

Racines: (en automne) cuites, servent de condiment au goût piquant dans les soupes.

Jeunes tiges: (printemps) préparées et cuites comme des bettes.

Pousses,  jeunes feuilles: crues ou cuites.

Inflorescences en bouton: arôme très fort; crues ou cuites comme du brocoli.

Fruits: crus, séchés ou frais, assaisonnement au goût très puissant – à utiliser avec modération – pour salades, gâteau, soupe, sorbets, glaces…

Prenons le chemin qui monte à notre gauche. Les plantes suivantes se trouvent sur le côté droit.

La benoîte commune (Geum urbanum) – fam. des Rosacées

Benoîte-commune-jpg

Propriétés médicinales:

Feuilles et racines: astringente et vulnéraire (qui guérit les plaies et aide à la cicatrisation).

Nutritive:

Contient des tanins et a donc une saveur très amère.

Racines: (en automne) séchées, goût et odeur de clou de girofle

L’épiaire des bois – ortie puante – (Stachys sylvatica) – fam. des Lamiacées

epiaire-des-bois-jpg
photo visiflora

Propriétés médicinales:

Antispasmodique – emménagogue – diurétique – vulnéraire – digestion – foie.

Déconseillée aux femmes enceintes – les épiaires en fleurs peuvent être abortives.

Nutritive:

Feuilles: crues ou cuites, apportent aux soupes, salades et aux plats, leurs fortes odeurs de cèpe ou de bolet.

 La lampsane (Lapsana communis) – fam. des Astéracées

Lampsane-commune-jpg
pl. Lindmann

Propriétés médicinales:

Vitamines, minéraux – émolliente et laxative.

Nutritive:

Feuilles: récoltées avant la pousse de la hampe florale, pour garniture de quiches…Assez amères comme les feuilles dupissenlit.

Tout en haut de la montée, près d’une habitation, on aperçoit:

 

 

 

 

 

La grande bardane (Arctium lappa) – Fam. des Astéracées

Propriétés médicinales:

Feuilles en traitement externe: piqûres insectes – prurit- affections dermatologiques…

Racines: (prélevées en automne) acné – foie – détoxifiante – dépurative – affections dermatologiques.

Nutritives:

Racine: crue ou cuite. Goût d’artichaud et saveur sucrée. Se prépare comme des salsifis, sautées ou en gratin. Coupée en morceaux: succédané de café.

Jeunes feuilles: doivent être blanchies pour couper l’amertume.

Jeunes pousses: se mangent comme des asperges.

A l’origine du système Velcro.

L’égopode podagraire – l’herbe aux goutteux- (Aegopodium podagraria) – fam. des Apiacées

Propriété médicinale:

Diurétique, permet de lutter contre la goutte

Nutritive:

Jeunes feuilles tendres: (odeur de céleri, persil) crues, en quiche, en salade. Elles peuvent être cuites comme des épinards.

Le plantain à feuilles rondes et lancéolé (Plantago major et lanceolata) – fam. des Plantaginacées

Propriétés médicinales:

Astringente – cicatrisante – anti-inflammatoire – contre les hémorroïdes – expectorante.

Utilisée contre les problèmes pulmonaires et respiratoires (toux grasses, coqueluche, asthme, tuberculose…).

En cataplasme, en infusion ( 1 c à c bombée de feuilles dans 1/4 L d’eau), et en teinture-mère.

Feuilles fraîches: cataplasme contre les saignements et pour soigner les ampoules; contre les piqûres d’insectes et démangeaisons: frotter 1 ou plusieurs feuilles sur l’endroit de la piqûre jusqu’à en extraire le suc.

Le trèfle rouge (Trifolium pratense) – fam. des Fabiacées

Trèfle-rouge- Trifolium-pratense-jpg

Propriétés médicinales:

Ménopause – sédatif – antitussif – diurétique – antihistaminique – tonique – reminéralisante.

Contient des oligo-éléments comme du zinc et peut réparer la peau (teinture-mère ou en alcool); contient du bore, du chrome, du fer, du cobalt, du cuivre, du sélénium, et du manganèse.

Contient des minéraux: calcium, phosphore, magnésium et potassium.

Feuilles: en tisanes, contre les bouffées de chaleur.

Fleurs: en sirop, soulage les gorges enflammées et les bronches.

Nutritive:

Feuilles et fleurs sont consommables.

Les fleurs en sirop sont excellentes sur des crêpes.

Sirop: laisser macérer les fleurs dans l’eau une nuit. Le lendemain, filtrer et peser les fleurs; ajouter l’équivalent en poids de sucre. Mettre en pot et retourner régulièrement le pot; tenir à l’abri de la lumière vive.

Continuons tout droit sur le chemin boisé. Sur le bord à droite, nous verrons:

L’ortie (Urtica dioica) – fam. des Urticacées

Propriétés médicinales: 

Diurétique – infections urinaires – contre les anémies – reminéralisante – anti-oxydante – digestive – dépurative – soigne les articulations douloureuses – respiration.

Vitamines E1, C, E – fer – sélénium – zinc – manganèse.

Toutes les parties peuvent être utilisées. Pour la teneur en fer, plus on s’éloigne de la racine vers le haut de la plante, plus la teneur en fer diminue.

Feuilles: en tisanes: pendant 10 jours ( ne pas aller au-delàs de plusieurs semaines) – laisser infuser 30 minutes au moins. Prélever les jeunes feuilles sur le haut de la plante, avant sa floraison.

Racines: pour les problèmes d’articulations.

Nutritive:

Jeunes feuilles: cuites, en soupe, quiches, tartes…

Graines: en salade.

Au carrefour des chemins, tournons à gauche.

Le bouleau (Betula pendula) – fam. des Bétulacées

Propriétés médicinales:

Feuilles: antiseptique urinaire – diurétique – dépurative.

Sève ou eau de bouleau: diurétique – uricolytique (goutte) – antispasmodique – détoxifiante de l’organisme.

Ecorce: fébrifuge, en voie interne, sous forme de gélules. Les amérindiens l’utilisaient  en bandage pour soigner les affections cutanées (psoriasis, eczéma…).

Comment  et quand récolter la sève de bouleau: voir sur ce site l’article – Faune: « Les grues !… Au boulot ! »

A la sortie du bois, le chemin traverse des prairies et dans le virage:

Le sureau noir (Sambucus nigra) – fam. des Caprifoliacées

Sureau-noir-Sambucus-nigra
Photo Visiflora

Propriétés médicinales:

Fleurs: en tisane à boire très chaud, lutte contre grippe, rhume, refroidissements, stimulent la transpiration et l’élimination des toxines du corps.

Feuilles: broyées en cataplasme: contusions, maux de dents, brûlures.

Baies: (toujours cuites), en sirop: grippe, bronches, toux (fluidifient la secrétion).

Nutritive:

Fleurs: (« vanille du pauvre »): sirops, gelées, limonades, vins, bières…

Baies: à consommer toujours cuites sinon, elles sont vomitives. Confitures, vins, beignets, gâteaux…

Le lierre terrestre (Glechoma hederacea) – fam. des Lamiacées

Propriétés médicinales:

Dépuratif – diurétique – astringent – vulnéraire – anti-inflammatoire – expectorant.

Feuilles fraîches: cataplasme de feuilles broyées: abcès, furoncles;  en infusion et inhalation: rhumes, rhinites.

Nutritive:

Cueillir les jeunes feuilles sinon, le goût est amer (présence de tanin).

Son parfum boisé de menthe et citron, est apprécié pour aromatiser les gâteaux, salades et potages. 

Attention: ne pas confondre le lierre terrestre avec la véronique petit chêne ou de Perse. 

Le lamier blanc (Lamium album) – fam. des Lamiacées

lamier-blanc-jpg

Propriétés médicinales:

Vulnéraire – astringente – asthme – bronchite – laryngite.

Fleurs: utilisées pour les problèmes gynécologiques: pertes blanches, infections vaginales, troubles hormonaux …

Nutritive:

Elle peut se consommer crue ou cuite comme un légume.

Sur ce chemin, que nous continuons tout droit en passant le long d’un manège:

Le chêne (Quercus pubescens) – fam. des Fagacées

Propriétés médicinales:

Ecorce: du fait de la grande présence de tanins dans toutes les parties du chêne, il a un pouvoir astringent. L’écorce est préférée en phytothérapie.

Utilisée pour le transit intestinal, diarrhées, gastro-entérites. En tisanes, 5g d’écorce/l , 3 tasses/j entre les repas, sur une courte période. Goût amer !

En externe: inflammation des muqueuses, dermatites, engelures, gerçures, petites hémorragies.

Petite note du naturaliste:

Il est idéal de trouver des tisanes préparées car le prélèvement d’écorce d’un arbre entraîne des maladies, des parasites (champignons, insectes dévoreurs) et il peut en mourir.

Nutritif:

Glands: autrefois utilisés en purée ou en farine; ils doivent être absolument cuits pour réduire l’amertume causée par la forte présence de tanins.

L’aubépine (Crataegus monogyna) – fam des Rosacées

Propriétés médicinales:

Fleurs:  en tisane, calmante (contre le stress, les insomnies et la nervosité) – régulation cardiaque – hypertension artérielle.

Baies: réduction des symptômes de la ménopause.

L’églantier (Rosa canina)

Eglazntier-Rosa-canina-jpg

Propriétés médicinales:

Baies (cynorhodons): utilisées après avoir enlevé les poils et pépins. Immunité – vitalité (lutte contre la fatigue) – vitamine C.

Nutritives:

Baies (cynorhodons): bières, vins, gelées, confitures… Toujours enlever les poils et les pépins qui sont irritants.

La baie est aussi appelée « gratte-cul » car elle fournit du poil à gratter.

Fleurs: les pétales sont comestibles.

Nous sortons du chemin en passant dans une allée de trembles. Au carrefour nous prenons tout droit, pour retourner au village. Sur cette petite route asphaltée, profitons pour admirer le paysage de la fenêtre de Theux.

Descendons encore jusqu’à rencontrer dans un virage, un chemin empierré qui part sur la gauche. Dans ce chemin, dans sa partie ensoleillée, nous observons:

Le noisetier  commun ( Corylus avellana) – Fam. des Bétulacées

IMG_20180526_105222

Propriétés médicinales:

Feuilles: contre les jambes lourdes.

Fruits: les noisettes peuvent être, chez certains, allergisantes; il faut donc les utiliser avec précautions. Riches en oméga 3, cuivre, fer (contre les anémies), magnésium (contre le stress), phosphore (contre la fatigue intellectuelle), et vitamine B. Elles sont également astringentes et anti-diarrhéiques.

Nutritive:

Consommées de plusieurs façons, crue ou en huile.

Le prunellier (Prunus spinosa)- fam. des Rosacées

prunellier-et-prunelles-encore-vertes-jpg

Propriétés médicinales:

Astringent – dépuratif – tonique – laxatif (fleur) – diurétique – antispasmodique – anti-inflammatoire.

ATTENTION: les baies (prunelles) sont toxiques lorsqu’elles ne sont pas mûres. Il faut attendre les 1ères gelées pour les utiliser (lorsqu’elles sont blettes). Les mettre au congélateur n’a aucun effet sur leur toxicité.

Utilisation avec l’avis d’un phytothérapeute.

Le merisier/ cerisier sauvage (Prunus avium)- fam. des Rosacées

merisier-cerisier-sauvage-feuilles-fruits-jpg

Propriétés médicinales:

Diurétique – laxative – contre rhumatismes (arthrite, arthrose).

La merise (baie), contient de l’acide cyanhydrique et n’est donc pas à consommer sans l’avis d’un phytothérapeute.

Les queues de merises:  diurétiques – aide minceur.

Le frêne (Fraxinus excelsior)

frêne-feuilles-et-akènes-jpg

Propriétés médicinales:

Feuilles: en tisanes: drainage (contre la rétention d’eau, facilite la perte de poids), – anti-rhumastismales (contre les douleurs articulaires de l’arthrite et de la goutte).

Nutritive:

Les jeunes feuilles et les bourgeons de feuilles: agréments de plats et composition de pestos.

Les feuilles, en été, peuvent être utilisées dans la confection de bières et alcools.

 

 

A la sortie de ce chemin, devenu très étroit, nous prenons à gauche, la petite route qui descend vers le village (déjà empruntée à l’aller,en montant).

De là, nous retrouvons facilement la place du village, lieu de notre départ.

CONSEILS LORS DE LA CUEILLETTE:

Prélever, de préférence, loin des routes fréquentées (gaz de pollution) et loin des endroits pulvérisés aux pesticides.

Récolter uniquement ce dont on a besoin. En effet, rafler tout, empêcherait la plante de se reproduire et elle pourrait disparaître.

Les cueillettes dans la nature, à des fins commerciales, sont interdites.

Page réalisée avec Christelle Loneux, herboriste.


 Cela vous a passionné ?

Pour en savoir plus sur les plantes médicinales:

  • Christelle Loneux: En Vie Naturelle: herboristerie, 33, rue Félix Close à 4910 Polleur ‘ouverture les mercredis-jeudis-vendredi et samedis après-midis de 13h à 17h)- animations d’ateliers nature-  cours de phytothérapie, aromatothérapie et nutri thérapie – formatrice à Château Massard – Liège, section herboristerie – http://www.envienaturelle.be  – E-mail: loneuxchristelle@yahoo.fr –  En Vie Naturelle est sur Facebook –  GSM:0495/61/28/16
  •  Althéa Provence – Christophe Bernard – Herbaliste: http://www.altheaprovence.com
  • Livre pour réussir ses tisanes, macérats et décoctions, etc.:

C. Bernard, Les recettes secrètes de mon herbaliste. ,coll. instinct bien-être, éd. La Source Vive, 2015, 218 p.

Agir pour la nature vous intéresse ? 

1) ADN (Agir pour la Diversité et la Nature – Theux):

 

adnature.be

Projets: réserves naturelles, plantation de haies, vergers traditionnels, gestions des plantes invasives, etc. Avis aux intéressés bénévoles !

2) Devenir guide-animateur  nature:

  • Formation en promotion sociale, dans la province de Liège  en cours du jour :  2 après-midis/sem + 1 journée entière, en 1 an:

Flyers-GuideNature

adresse-mail du prof. resp. : stephanenoirhomme@provincedeliege.be

  • Formation au CRIE de Liège: 2 samedis/mois + un WE occasionnellement – en 2 ans.
20170523_124143
photo S. Noirhomme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :