Balade en zone humide dans la vallée de la Mehaigne

Le thème: « les pieds dans l’eau »

Au cours de cette balade, nous allons observer tout ce qui vit aux abords de l’eau et dans les marécages.

Aujourd’hui, ce sont des zones protégées car elles sont en voie de disparition par les pesticides utilisés en agriculture, par l’urbanisation grandissante, le bétonnage des berges et canalisation des cours d’eau.

Pourquoi protéger ces endroits ?

Les zones humides régulent les flux des eaux en les stockant en cas de crue, en les redistribuant en cas de sécheresse; elles alimentent également les nappes phréatiques. Ces zones sont des lieux d’une riche biodiversité.

Où sommes-nous ?

Hosdent se trouve à l’intérieur du Parc Naturel de la Burdinale et de la Mehaigne. A l’intérieur de ce Parc, se trouvent plusieurs sites Natura 2000 qui sont des maillons écologiques au niveau européen permettent à la faune de trouver des points « relais » pour abri, nourriture, reproduction, etc,… Notre balade traverse également une réserve naturelle domaniale. La nature est donc, à cet endroit, protégée par des réglementations très strictes.


Départ: Village de Hosdent (Latinne, commune de Braives), place de la Cour de Justice

Durée: 2h1/2 – Longueur: 6 km – Nature du terrain: sentier, petites routes, Ravel

Balade facile en terrain plat et accessible en poussette.

Suivre les panneaux de la »Balade de la Rainette des Marais », BR 04


Les participants:

Ce diaporama nécessite JavaScript.


 

DEMARRONS !

Face à la grosse ferme à la porte cochère verte et dos au parking, prenons la petite route à gauche. (Ignorer celle qui monte.)

 

Rentrons en zone humide…

Sur la gauche, nous apercevons une prairie marécageuse.

Prairies-avec-joncs-zone-humide
Prairie avec joncs en zone humide

Plus loin, nous rencontrons au bord de la route, une fontaine surmontée d’une grenouille.

La-fontaine-de-la-Rainette-des-Marais
La fontaine de la Rainette des Marais

D’après son nom, c’est une rainette…, les marais étant son habitat favori comme pour les autres batraciens.

La réserve

Ici, tenons les chiens en laisse et la cueillette est interdite. Restons bien sur les chemins tracés.

La-réserve-domaniale de-Hosdent
Entrée dans la réserve domaniale de Hosdent

La flore

Sur les bords du chemin, des euphorbes et de l’ail des ours…

 

Ensuite, nous passons devant une roselière à notre droite.

 

 

Ne confondons pas roseau et massette qui sont toutes les deux des plantes aquatiques mais de groupes différents.

 

 

Les roselières:

Ce sont des abris de choix pour les oiseaux, les amphibiens, les insectes d’eau. La présence d’une faune diversifiée est indicatrice de la bonne santé de la roselière.

Les roseaux fabriquent de gros réseaux de rhizomes qui peuvent finir par fermer l’espace aquatique. A ce moment, il n’y a plus de place pour que la faune circule et y vive. La roselière est en train de se dégrader et peut devenir une tourbière. Il est donc important qu’une roselière soit entretenue, non seulement pour la faune, mais aussi parce qu’elle épure naturellement les eaux et en absorbe les métaux lourds.

 

La faune de la roselière:

Les oiseaux, canards, oies, échassiers…

 

Les batraciens/amphibiens :
manatur.cowww.pharm/Batraciens/Hyla%20arborea.htm
La rainette des marais

La rainette verte est une grenouille arboricole. Grâce aux petits disques adhérents sous chaque doigt de ses pattes, elle est capable de circuler sur n’importe quelle surface, lisse ou rugueuse. Ses cousines n’ont pas cette particularité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A la pêche aux insectes d’eau !

Munis d’une petite épuisette, récoltons la vase et examinons ce qu’il s’y trouve à l’aide d’un pinceau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les prises sont déposées délicatement dans le bocal de vase afin de les déterminer en fin de balade.

Sortons de la réserve et entrons dans le village de Fallais

En sortant du sentier, tournons à droite et continuons en tenant la droite.

Au niveau du puits, se trouve un magnifique moulin datant des années 1470. Il est en activité et nous pouvons avoir l’occasion de le visiter car le propriétaire est disponible.

Moulin-de-Fallais.jpg
Le moulin de Fallais, anciennement moulin à farine.

 

Roue-a aube-du-moulin-à-farine-de-Fallais.jpg
La roue du moulin à farine de Fallais

Continuons la route et tournons à la dernière à droite, rue Hubert Krains. Passons sur le pont de la Mehaigne et prendre le Ravel.

Sur notre gauche, nous apercevons, caché derrière les arbres, le très discret château de Fallais

le-château-de-Fallais.jpg
château de Fallais

 

De l’autre côté du Ravel, presque en face du château, se trouve un échalier que nous pouvons enjamber pour nous rendre sur les berges de la Mehaigne.

Mehaigne-en-aval.jpg
Rives de la Mehaigne en aval

A la pêche pour une deuxième fois !

Toujours avec le même équipement, cette fois-ci, nous allons essayer d’attraper des insectes vivant juste au dessus de la vase en « eau claire ».

 

Les nouvelles prises seront déposées dans un bocal différent. En effet, certaines larves ou insectes de vase sont parfois les proies des insectes d’entre-deux eaux…Inutile d’organiser un carnage dans les bocaux !

Plus loin sur la droite, en continuant le Ravel, nous nous arrêtons devant une rangée de  trois saules.

 Les saules:

L’origine du nom « saule » veut dire: couler, tourner. C’est une allusion à la flexibilité de ses branches et de son bois. Il est utilisé en vannerie et pour fabriquer des clôtures.

Cet arbre avec le bouleau est le premier à coloniser des friches car il aime le soleil et les terrains humides. Dans son écorce se trouve de la salicyne qu’on utilisait autrefois pour tanner le cuir. Salicyne ? Cela vous rappelle quelque chose ?

La théorie des signatures

Pour la petite histoire, dans l’antiquité, les Anciens avaient élaboré une théorie empirique, parfois sensée, parfois fantaisiste. Elle se basait sur la forme d’un des organes de la plante (racine-tige-feuille) ou du biotope sur lequel elle vit.

Le saule, »les pieds dans l’eau » devait donc posséder des propriétés guérissantes pour les fièvres des marais, pour les rhumes et les rhumatismes. On a donc découvert qu’il contenait de la salicyne qu’on a bientôt transformé en salicyline puis en acide salicylique en d’autres mots: l’aspirine

La chélidoine ou herbe aux verrues:

Autre plante signature que nous avons croisé sur notre parcours.

IMG_20180410_115617
la chélidoine ou herbe aux verrues

 

Non seulement capable de soigner les verrues, la chélidoine a été associée à la guérison des ictères à cause de la couleur jaune de son latex.

latex-jaune-de-la-chélo
latex jaune de la chélidoine

 

Poursuivons notre itinéraire:

A quelques dizaines de mètres d’un pont passant au dessus du Ravel, prenons le sentier qui grimpe à gauche et qui passe au-dessus du Ravel.

Arrivés à un croisement avec une route asphaltée, descendons la route à droite.

Ne pas oublier de suivre la balise BR. 04.

Bientôt, nous arrivons à l’arrière du Parc du Village du Saule (Hosdent)

Parc-au-village-du-Saule-Hosdent.jpg
Parc au Village du Saule (Hosdent)

 

A cet endroit, nous nous rassemblons tous pour quelques activités.

Fabrication de charbon de bois de saule (fusain)

  1. Chercher un rameau de saule entre 1/2 cm et 1 cm de diamètre et le couper en morceaux de 4 ou 5 cm de longueur
  2. Eplucher avec un canif l’écorce du bâtonnet
  3. Le placer dans une boîte métallique refermée d’un couvercle métallique perçé d’un trou.
  4. Fermer la boîte et mettre chauffer sur un réchaud à gaz pendant 40 minutes au moins. Par la suite manipuler la boîte si nécessaire avec des maniques.
  5. La cuisson est terminée lorsque les bâtonnets sont bien carbonisés.

Dessin ou texte avec le fusain

Chacun part à la découverte du parc avec son matériel de dessin ou d’écriture. Le fusain sera l’outil de représentation du lieu choisi par le participant.

Le parc

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Détermination des « produits » de la pêche

A l’aide de dessins représentant quelques insectes d’eau et de vase, nous essayons de reconnaître nos bestioles.

Présentation-des-fiches-ddétermination-des-insectes.jpg
Présentation des fiches de détermination des insectes pêchés.
Détermination-des-insectes-avec-fiches
Mais qui est donc ce petit insecte ? Regardons les fiches étalées sur le banc. Compliqué !!!

 

Nous aurons fini par reconnaître une larve d’éphémère, un gyrin ou une notonecte.

larve éphémère

les gyrins

la notonecte

Il y avait aussi des vermisseaux, des jeunes limaces, des mouchettes tombées à l’eau…bref, une bonne alimentation pour certains insectes bien gourmands !

Nous terminons notre après-midi par un petit verre et un petit mot dans le carnet avec une plume en roseau et de l’encre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Quelle après-midi bien agréable nous avons passé à cet endroit !


Autres photos de la balade

Ce diaporama nécessite JavaScript.


 

Sources:

le saule:

http://www.lesarbres.fr/saule.html

https:naturando.wordpress.com

les plantes signature :

J-M.Pelt , Les nouveaux remèdes, éd.   2001

Les roselières:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roseau_commun

Les amphibiens:

Batraciens de Wallonie. Découvrez-les ! , dépliant réalisé par Natagora, édité par DGARNE-Région Wallone

Les insectes des cours d’eaux:

La Hulotte, Spécial – Mare, In la revue la Hulotte n°21

Merci à :

tous les participants pour leur bonne humeur et leur curiosité,

Remy Constant, Colette Vincent et Vinciane Gennen pour les photos réalisées au cours de la balade,

Jean-Marie Poncelet pour les photos des oiseaux des roselières.


 

Mehaigne-en-amont.jpg
Rives de la Mehaigne en amont

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :