Balade dans la vallée de la Statte à Solwaster

 

itinéraire n°1

Suivre l’itinéraire tracé en rose.

Longueur : 2,5 km – Durée : 2h30 – Dénivelé : 130 m

Avis aux lecteurs:

Peut-être que certains paragraphes ne vous intéresseront pas, alors passez-les : ils sont en couleur

RECIT :

Notre rendez-vous est fixé à l’église de Solwaster St Antoine de Padoue ( qui sera efficace par la suite, je vous assure.)

DSC_0993

Seule manque une personne, mais nous commençons à organiser le covoiturage jusqu’au lieu de départ de la balade : au fond de la rue de la Statte en cul de sac.

Accueil et présentation de chacun des participants à l’entrée du bois.

Jocelyne et André, venant de Nieuport , Francine Pahaut et son mari Marc venant de Comblain, Octave et Guylaine de Lambermont, Michelle et ses 3 enfants Romane, Ilan, et Célia venant d’Aywaille, Philippe et Véronique venant de Waremme, Remy et Manon (la photographe), de Fays-Theux, Sam, le chien et Passe-Partout aussi . Et il manque toujours Vinciane qui vient de Huy…

Présentation thème de la balade : contes et légendes.

Le site de la vallée de la Statte est pittoresque et un peu féérique avec ses rochers et ses petites cascades. Cet endroit est le lieu où sont nées des légendes. Nous les découvrirons en cours de route.

IMG_20171115_114151

Prenons d’abord le chemin à gauche qui monte dans le bois et s’éloigne de la Statte.

DSC_1014b
La forêt est très silencieuse et nous n’entendons pas un seul oiseau. La Statte, non plus, nous ne l’entendons plus , pourtant Dieu sait si elle est bruyante …

D’un côté de notre chemin : forêt de feuillus avec de grandes herbes jaunies au sol ; de l’autre, une forêt d’épicéas avec un magnifique tapis de mousse . On rêverait d’une moquette comme cela dans son salon !

Pffff, ça grimpe ! Et le guidage se fait depuis l’arrière.

Au- delà d’un carrefour en T, nous continuons tout droit et plus loin, un sentier part discrètement sur l’extême droite avec le signe du rectangle bleu qui fait référence à la balade n°57.

A l’entrée de ce sentier, se trouve un panneau expliquant que ce site fait partie de la zone « Natura 2000 ».

DSC_1061DSC_1057 (1)

QU’EST-CE QU’UNE « ZONE NATURA 2000 »?

C’est un programme à l’échelle européenne et propre à chaque pays dont l’objectif est de préserver certaines espèces et les milieux qui les abritent.   

DSC_1059                     

Continuons dans ce sentier. Bientôt nous arrivons à une forte descente le long d’une rampe qui prend par la suite des allures d’escaliers.

Les marches sont glissantes et inégales et tout le monde se tient à la rampe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et là, en bas, la Statte …

DSC_1102

La Statte

Elle prend naissance dans les tourbières de la Fagne à 580 m d’altitude. Elle est donc très acide. Elle rejoint ensuite la Sawe à Solwaster avant de se jeter dans la Hoëgne dans la hameau de Parfondbois sur la commune de Jalhay.

LA MOUSSE BLANCHE OU JAUNATRE, EST-ELLE UNE POLLUTION ?

Elle est présente lorsque l’eau contient beaucoup de matières organiques en décomposition (terrestres et aquatiques,charriées par l’eau). On remarque cette mousse aux endroits où l’eau est agitée : cascades, crues, rapides, et la mousse vient s’échouer sur les bords plus calmes du cours d’eau.

Il existe une autre raison que je n’ai pas comprise et que je ne saurais vous expliquer…

Y-a-t-il un petit chimiste parmis vous ?

Ce qui est sûr, c’est que cette mousse n’est pas une pollution .

Ici, nous faisons une petite expérience : LA CHENILLE :

Ici, construction de la chenille.

Yeux fermés et toute ouïe, accroché à la personne devant soi, la chenille avance lentement. De temps en temps si on se sent en insécurité , on peut ouvrir les yeux et regarder au sol.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La chenille traverse une passerelle sur l’eau, certains tâtent les roches ou les racines du pied pour ne pas buter dessus et voilà que la chenille se casse ! On recolle les morceaux et repart jusqu’à s’arrêter dos tourné au …

DSC_1138

On se retourne et on regarde : une énorme falaise se trouve devant nos yeux:

DSC_1148

Le rocher Bilisse

Des réflexions fusent : des tartines ! Un géant ! On voit sa tête ! On voit même son oeil …etc.

Bilisse vient du celte qui veut dire « grosse pierre ».

Sur le rocher, on observe des taches jaunes-ocres qui sont ,en fait, des lichens avec lesquels les habitants des lieux teignaient la laine tondue des moutons.

Devinez la couleur que cela donnait : jaune ? Ocre ? Orange ? Kaki ?

Non, ça donnait du brun !

Le piton rocheux est haut de de 20 ou 40 à 50 m selon les prospectus qui n’arrivent pas à se mettre d’accord. Quelqu’un parmi vous, voudrait-il aller vérifier ?

Un peu de géologie…

Le rocher est apparu suite à la formation des montagnes (il y a environ 350 000 ans); il y a eu un plissement de terrain qui a généré pliures , cassures et soulèvement du sous-sol.

L’effet « tartines » est représentatif du schiste : couches superposées. Il est composé d’argile devenu très dur.

Mais il y a aussi du quartzite dans ce rocher : le quartzite est une roche à base de silice (sable), hyper compacte et donc très dure. Elle est parcourue de veines blanches.

img_20171115_114824.jpg

ET VOICI NOTRE ACTIVITE LEGENDE

Deux groupes se forment et reçoivent chacun une légende différente et coupée en morceaux. En plus. elle est lacunaire ! Le but est donc de reconstituer et compléter chacune, de manière à ce qu’elle soit cohérente.

MAIS QU’EST-CE QU’UNE LEGENDE ? UN CONTE ? UNE ANECDOTE ?

Une légende : récit où les faits historiques sont transformés par l’imaginaire de la population. Les faits étaient transmis par voie orale et chaque fois un peu transformés. Une légende mêle donc le vrai et le faux.

Ex : la légende du géant Bihin à La Reid, La Bête de Staneux à Theux côté Polleur, la légende des sorcières du Jonckeu…..

Un conte est un récit assez court, de faits totalement imaginaires

Ex : contes de fées, Cendrillon……

Une anecdote : bref récit d’un fait curieux ou pittoresque.

Ex : les aplatisseurs de stroncs.

En annexe : une  légende bien connue à Solwaster. Ensuite quelques anecdotes amusantes..

Pendant ce temps, les 2 groupes travaillent d’arrache-pied, mais qu’est-ce qu’il fait froid ! Brrr !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 QU’EST-CE QU’UN SOTAIS ?

sotaiUn sotais que l’on peut dénommer aussi lutin, nuton, gnome….était malicieux, fort grincheux, très adroit, très malin et un peu sorcier..

Ces petits bonshommes rendaient service aux villageois qui le méritaient en échange de provisions.

Ils habitaient dans des grottes, souvent au bord d’un cours d’eau.

Il y a beaucoup d’histoires de Sotais dans la région ; ils ne sont pas spécifiques du village de Solwaster.

Voici nos légendes reconstituées :

legende1

legende2

Nous sommes gelés et il est grand temps de se remettre en route d’un bon pas.

De ce fait , nous avons manqué le rocher en quartzite :

« èl Marède »

Ce rocher de quartzite était selon la légende, l’endroit où les paysans déposaient un panier de victuailles pour les sotais en échange de travaux que ces petits lutins faisaient pour eux : rétamage de casseroles, ressemelage de chaussures,..

IMG_20171115_115631

Marède est un mot wallon qui signifie le repas pris par les travailleurs à 4-5 h du soir et qu’il fallait mériter par son travail.

Arrivés au parking, nous décidons d’aller nous réchauffer au café du village.

Seulement voilà, Passe-Partout avait perdu les clés de l’auto…

Il a encore fallu une intervention de St Antoine et de Remy pour les retrouver…

Au village, nous nous retrouvons autour d’une soupe à l’oignon bien chaude .(oxo + oignons épluchés + fromage compact avec un morceau de pain en guise de croûtons: tout cela bien gras pour 5 euros ). Mais l’avantage était qu’on s’est réchauffés avant de se quitter et que l’ambiance était conviviale.

Et Sam dans tout ça ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est parti tout blanc et est revenu tout noir; mais il a bien profité de la balade et surtout des enfants de Michelle.

Légende : Le loup, le chien et le herdier suivi de la légende véritable du fermier et du Sotais. Anecdotes de la région.

CONCLUSION:

Vous avez été un groupe formidable et très plaisant à guider. Je serais ravie de vous retrouver pour d’autres promenades.

Ceux que la géologie ne rebute pas, peuvent toujours se faire connaître : j’habite dans un site géologique unique en Belgique et je serais ravie de vous le faire découvrir et vous l’expliquer avec des mots simples (pour ne pas vous faire fuir !!)

D’autres balades dans d’autres régions sont en préparation ou dans ma tête et vous serez bien sûr mis au courant !

Un tout grand merci à tous !

Et merci à ma fille Manon pour ses photographies, sans elle, pas de reportage !

Photo Manon

Merci également à Anouck Barthélemy, formatrice à Education-Environnement qui m’a fait connaître cette belle vallée et ses légendes.

Petit jeu pour ceux qui aiment ça :

Retrouvez les propriétaires des chaussures qui ne sont pas les vôtres et celles qui pourraient manquer:

Vinciane – Remy – Manon – Jocelyne – André – Octave – Guylaine – Michelle – Romane -Ilan – Célia – Francine P. – Marc – Véronique – Philippe -Passe-Partout – Sam (!!)


itinéraire n°2

Suivre l’itinéraire souligné en rouge sur la carte qui est un raccourci du circuit n°57 (rectangle bleu sur le terrain)itineraire n°2

Longueur : 5 km
Durée : ça dépend du marcheur ! Environ 3 h 1/2 à 4 h
Dénivelé : environ 130 m

Parcours le long de la rivière en grande partie. La difficulté du terrain augmente de plus en plus, jusqu’à l’arrivée du pont en pierre.

Sur le trajet, vous aurez l’occasion de voir la grosse pierre « èl Marède ».

Ensuite, vous rencontrerez le rocher Bilisse.

Passerelles et caillebotis vont se succéder et vous vous retrouverez sur la rive gauche en amont de la Statte.

Le chemin devient étroit, boueux, et les racines des arbres très nombreuses.

Au 2/3 de cette partie avant le pont en pierre, nous voyons sur notre gauche :

Une pierrière.

Tous ces blocs de pierre qui gisent au sol, font penser qu’il y a eu un éboulement.

Depuis toujours, il y a des périodes chaudes et des périodes froides, voire glacières. Il y a très longtemps, au début du réchauffement du climat, les glaciers se sont mis à fondre progressivement. L’écoulement lent de l’eau sur la pente a emporté la partie superficielle du sol qui était dégelée. Ce que nous voyons ici, est ce qui est resté sur place : la partie qui était gelée ou pierrière.

Aux environs de la pierrière se trouve sur votre droite la fameuse « cascade des Nutons ». Fort pittoresque, cette cascade était le lieu où les Sotais se baignaient, disait-on…

IMG_20171115_124816

Arrivés au fameux pont, quitter le sentier et tourner à gauche sur un chemin plus large; marcher jusqu’à un croisement et tourner toujours à gauche (ne pas oublier le fléchage rectangle bleu).

Avancer jusqu’à un panneau à l’entrée du sentier. Ce panneau explique que le site fait partie d’une zone « Natura 2000 » .

A partir de ce panneau , prendre l’étroit sentier qui part sur la gauche et bientôt le sentier descend. Passer à proximité du haut du rocher Bilisse et continuer votre descente par des escaliers en vous tenant bien à la rampe.

En bas , à nouveau la Statte et à votre droite le rocher Bilisse .

Revenir vers le parking en suivant le cours d’eau dans le sens aval.

Fatalement , vous repasserez devant des endroits déjà vus auparavant dans cette promenade (rectangle bleu).

Profitez bien de la beauté du site.


itinéraire n°3

Au départ du parking, suivre l’entièreté du circuit n°57 rectangle bleu.

itinc3a9raire-nc2b03.jpgL’itinéraire fait un 8 .
Longueur: 10 km
Durée: 4 à 5 h selon le rythme de chacun et son objectif : marcher ou observer.
Dénivelé : 150 m environ.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :